Interview : Mr. Puppy Europe 2016 – Bjoyd

 75 total views

Exclu Gaydogtraining : Interview du Mister Puppy Europe 2016, Bjoyd

•    Salut, peux-tu te présenter aux lecteurs du site Gaydogtraining ?

Je m’appelle Bjoyd, je suis né le 12 octobre 2015 aux Pays-Bas.

Mais ma véritable date de naissance est le 25 septembre 1993.

Je suis un Puppy espiègle qui aime tester les limites.

J’ai beaucoup appris avec différents Maîtres et Puppys.

Pour décrire mon caractère je dirais que je suis doux et coquin.

Mon style vestimentaire est surprenant, colorée et amusante.

Ma date de naissance en tant que Puppy est en fait le jour où je suis devenu le Puppy que je voulais être.

•    Comment es-tu devenue un Puppy et pourquoi ?

Un soir je suis allé au Boots à Anvers sans savoir quel était le thème de la soirée.

Une fois sur place j’ai découvert que c’était une Soirée Puppys et c’est là que j’ai rencontré les premiers Puppys.

J’ai découvert alors une partie cachée en moi, mon côté Puppys.

Un nouveau style de vie a commencé pour moi, cette nuit remonte à environ un an et depuis je suis heureux de cette découverte.

•    D’où vient ton nom et qui te l’a donné ?

Au début de ma vie de Puppy, j’ai rencontré un garçon dont le nom était Boyd.

Je n’avais jamais entendu ce nom, mais je l’ai beaucoup aimé.

Comme je devais choisir un nom et que je ne savais pas quel genre de nom je voulais, seulement que je ne souhaitais pas un nom commun.

Ce fut une évidence pour moi, mais je souhaitais un mix entre mon prénom et Boyd, mon prénom commence par “J”, c’est là que je fis une combinaison et j’ai mis le “J” de mon prénom au nom de Boyd qui me plaisait tant.

Bjoyd est devenu mon nom de Puppy.

•    Comment vis tu ta vie de dog au quotidien ?

Dans la vie de tous les jours je ne suis pas un Puppy.

Je fais bien attention de séparer la réalité et le jeu.

Vous devez bien séparer les deux styles de vie, c’est primordial.

Dans la semaine je suis étudiant à l’université et le weekend je m’amuse en Puppy.

Il m’arrive parfois en semaine de m’amuser en Puppy avec un ami pour m’entraîner aux attitudes de Chien.

Bien évidemment chaque jour, je me connecte sur mon Facebook en tant que Bjoyd ! Je réponds aux questions de mes fans, je réagis aux postes et je mets de belles photos.

Facebook me permet de créer un environnement agréable en mode Puppy et me permet de montrer que cela peut être un véritable second mode de vie.

•    As-tu un maître si oui peux-tu nous le présenter ?

J’ai pris l’habitude d’être libre et de ne faire que ce que j’aime.

Je n’ai jamais eu un vrai Maître.

J’ai de véritables amis avec qui je joue de temps en temps, mais pas de Maître.

Mon Maître devra être mon confident et savoir créer une relation de confiance avec moi mais jusqu’à présent je n’ai pas rencontré le Maître a pu me faire ressentir cela.

•    Que ressent-tu d’avoir obtenue le titre de Mr Puppy Europe ?

C’est un honneur d’avoir obtenu ce titre.

Il y a tout juste un an je rencontrais mon premier Puppy et je n’avais pas de Maître.

J’ai tout appris seul, j’ai créé Bjoyd avec son propre caractère sans l’influence d’un Maître.

Bien surs j’avais des amis qui m’ont aidé et permis de me transformer totalement.

•    Comment s’est déroulée l’élection pour toi ?

J’ai débuté cette compétition avec la volonté de partager mes expériences et ma personnalité avec les autres Puppys.

Je voulais seulement passer un bon weekend entre Puppys.

Pendant la compétition, j’étais nerveux, je n’avais pas l’habitude d’être face à un public sur une scène.

Une fois sur scène j’ai même eu envie de rentrer à la maison.

Il y avait beaucoup de cris autour de nous.

Pour mon passage quand mon numéro est arrivé, j’ai choisi la musique de la Belle et le Clochard : The pound.

J’ai dû pleurer comme un vrai chien ce qui a conquis le cœur du public ainsi que ceux des autres Puppys qui se sont mis à pleurer avec moi, c’était un très beau moment de douceur, j’en ai eu du mal à contenir mes émotions.

Pour la partie libre nous avons dû montrer ce que nous pouvions faire en tant que « Dog ».

J’ai demandé à un ami de m’aider pour cela, j’ai mimé une scène de jeux avec mon jouet favori “Stitch”.

Pendant la compétions il y avait aussi le « Boot 9 ».

C’était un endroit où on devait jouer comme un Chien sur un terrain imaginaire, c’était vraiment très sympa, on devait jouer avec d’autres Puppys et leurs Maîtres, de nouvelles vocations de Puppys sont nées ce jour-là.

La compétition était vraiment très agréable, j’ai beaucoup appris et j’ai fait de nombreuses rencontres avec des personnes respectueuses.

Pour tout cela je suis très reconnaissant et je remercie infiniment les organisateurs.

•    Aurais-tu des conseils pour les personnes qui souhaiteraient devenir Puppy ?

Mon conseil est que si vous voulez être un Puppy, pensez à quel type de chien vous aimeriez être, afin de bien choisir votre tenue.

Vous devez avant tout vous sentir beau et à l’aise, c’est ce qui exprimera votre caractère, car pour moi c’est une chose importante.

vous êtes le seul à connaitre vos besoins pour être à l’aise.

Vous remarquerez assez rapidement que vous êtes un Puppy pas comme les autres, nous avons chacun notre personnalité, qui s’exprime par notre caractère et notre façon de bouger.

Donc, rechercher vos propres besoins pour vous sentir le Puppy le plus cool.

•    Quelles sont tes projets en tant que Mr Puppy Europe ?

Je veux voyager pour promouvoir le « Puppy Play » et mettre en avant le rapport de force entre le maître et son Dog.

Je veux aussi montrer l’importance du jeu pour les Puppys, surtout dans les endroits où l’on n’a pas l’habitude de voir des Dogs.

Je souhaite aller au-delà des frontières pour promouvoir le Puppy Play dans sa vie de tous les jours.

J’aime les soirées comme La Démence.

Ce que je remarque c’est que nombreuses sont les personnes intriguées par le « Puppy Play » mais ils ne savent pas comment s’y prendre.

Je souhaite montrer que ce côté fétiche n’est pas si différent des autres et que ce n’est, que le début d’un phénomène.

Je veux que les gens comprennent qui nous sommes et que peu importe ce que nous faisons, jeune ou vieux, nous savons rester nous-mêmes.

•    As-tu un dernier mot pour les lecteurs de Gaydogtraining ?

Restez fidèle à vous-même, faites ce que vous avez envie, ne faites jamais ce que vous ne voulez pas.

Ne vous contentez pas de rêver votre vie, mais de vivre votre rêve.

J’espère être une inspiration pour certain et leur donner l’envie de se mettre au « Puppy Play ».

Merci Gaydogtraining, Bjoyd

Interview par Barka Xetal

Avez vous aimé cette article ?

Cliquez sur une étoile pour le noter!

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes: 0

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter cet article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue sur Puppy Play France Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour? Non Oui

New Report

Close