Articles : En Angleterre, des agresseurs utilisent des drogues pour des agressions sexuelles parfois mortelles.

 63 total views

Une nouvelle enquête indique qu’un utilisateur de GHB ou de «G» sur 4 a été agressé sexuellement

https://www.gaydogtraining.com/medias/images/channel-4.png?fx=r_1200_800

Selon un nouveau documentaire de « Buzzfeed News et Channel 4 » des agresseurs mettent de la drogue chemsex dans du lubrifiant pour «violer» leurs victimes.

Selon la plus grande étude jamais réalisée sur les utilisateurs de GHB, une nouvelle enquête suggère qu’un individu sur quatre qui prend la drogue a été agressé sexuellement. Parmi ceux-ci, 4 sur 5 connaissent quelqu’un d’autre qui a également été agressé. Les chiffres choquants montrent l’importance des dangers du «G», comme on l’entend familièrement, au sein de la communauté gay et bi-masculine. Plus de la moitié des personnes interrogées déclarent avoir pris une surdose. L’enquête explique également comment une personne sur cinq ne sait pas que le ronflement est un signe critique qu’une personne qui a pris le médicament pourrait sombrer dans le coma meurtrier.

«La méthode peut être utilisée secrètement pour permettre à une victime de perdre connaissance en vue du viol commis par un ou plusieurs autres hommes. La quantité de GHB, lorsqu’elle est administrée dans un lubrifiant, empêche toute personne autre que l’auteur de connaître la quantité, ce qui pourrait avoir des conséquences mortelles et donc meurtrières.”

L’association caritative Terrence Higgins Trust s’est associée à Buzzfeed et Channel 4 pour mener une enquête sur les utilisateurs de GHB. Le porte-parole de THT, Greg Owen, a souligné la nécessité de poursuivre les travaux de réduction des dommages liés à l’utilisation du mot “G.”.  

“Les statistiques sur les agressions sexuelles et le nombre inconnu de décès potentiellement attribués à l’utilisation de G sont extrêmement préoccupantes. Les résultats de l’enquête montrent que la réduction des méfaits est vraiment, vraiment importante.” 

L’organisme de bienfaisance a récemment lancé son site web afin d’offrir un soutien aux hommes gay et bisexuels en ce qui concerne le sexe et la drogue. Patrick Strudwick, éditeur de Buzzfeed LGBT et présentateur du documentaire, nous affirme que les résultats du sondage sont accablants. Mais il espère que l’émission suscitera de nouvelles discussions sur la prévalence de l’utilisation de «G» dans la communauté gaie et bi: «J’espère sincèrement que ce film mettra en garde le gouvernement, la police, les coroners et le NHS contre les torts causés par G. Il y a actuellement une absence totale de réponse, de données sur les campagnes de santé publique et de sensibilisation. Cela a pour conséquence que des personnes meurent et que des personnes violées et agressées sexuellement ne le signalent pas par peur de faire l’objet d’une enquête pour infractions liées à la drogue. le G doit être ajouté aux suivis toxicologiques de routine afin de découvrir une fois pour toutes le nombre total de personnes qu’il tue réellent.”

Le documentaire est diffusé sur Channel 4 le dimanche 8 septembre à 23h.

Avez vous aimé cette article ?

Cliquez sur une étoile pour le noter!

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes: 0

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter cet article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue sur Puppy Play France Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour? Non Oui

New Report

Close