Share This Post

Santé

Santé : Le FIST

Santé : Le FIST

L’hépatite C (VHC) est principalement transmise par contact de sang à sang, 10 fois plus facilement que le VIH. Dans certains scénarios sexuels et formes de consommation de substances, le sang peut être transféré d’une personne à une autre. Une infime quantité suffit à contracter le virus de l’hépatite C (VHC).

Une infection à l’hépatite C peut devenir chronique et dans 85% des cas causer de graves dommages au foie si elle n’est pas traitée. Contrairement aux hépatites A et B, il n’y a pas de vaccin contre le virus de l’hépatite C.

Les informations suivantes peuvent vous aider à réduire les risques associés au sexe et à la toxicomanie.

Eviter le contact cul à cul

Dans le sexe en groupe, le sang peut être transféré d’anus à anus par la queue, les poings et les godemichés. En particulier lors de fisting ou de jeux de cul similaires, tels que l’utilisation de gros godes, des saignements de la muqueuse intestinale peuvent souvent se produire.

L’utilisation de gants en latex pour le fisting protège contre le contact et l’échange avec le sang. Un ou deux jours avant, coupez et / ou limez vos ongles pour éviter d’endommager les gants. Si des gants neufs et propres sont utilisés pour chaque anus, le risque de transmission est réduit.

Afin de garder le lubrifiant propre, il est recommandé d’utiliser des distributeurs à pompe au lieu d’utiliser les conteneurs partagés.

Avant d’entrer dans un nouveau cul, il est important de se nettoyer les mains et les jouets du lubrifiant précédemment utilisé avec du savon dégraissant, puis de les désinfecter. Si un gode est utilisé parmi plusieurs anus, un préservatif neuf protège chaque nouvel anus contre la transmission et la propagation de virus et de bactéries.

Si plusieurs culs sont impliqués, la règle suivante s’applique: pour chaque culs, recommencez

Lavez et désinfectez tous les ustensiles (jouets sexuels, godes, plugs, douches anales, etc.) qui sont insérés dans le cul suivant et entrent en contact avec la muqueuse intestinale.

Éviter le transfert pendant la consommation de substance

Lorsque vous utilisez des aiguilles et des seringues (slamming) pour consommer des substances, le sang peut facilement être transféré d’une personne à l’autre. Tous les autres ustensiles tels que filtres, cuillères, cotons-tiges, etc. peuvent également entrer en contact avec du sang infecté.

Lorsque des substances sont reniflées par le nez, du sang (ou du mucus nasal avec du sang) peut être transféré par des tubes partagés.

L’utilisation de vos propres ustensiles propres réduit le risque de transfert de sang lors de l’utilisation de substances.

Plusieurs tests par an du VIH, du VHC et d’autres IST offrent une sécurité supplémentaire.

Share This Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :