Share This Post

Interview

Interview : Pup Sirius – International Puppy 2019/20.

Interview : Pup Sirius – International Puppy 2019/20.
  • Est-ce que tu peux te présenter aux internautes de ce site ?
Crédit Photo : Barka Xetal

Crédit Photo : Barka Xetal

Pup Sirius s’est mis au travail pour le titre de Puppy du Nord-Est des Etats-Unis en 2019. Il a récemment participé à un concours avec 16 d’autres puppies venant des quatre coins du monde afin de devenir l’International Puppy 2019/20. Il est membre de la communauté fétichiste de Pet Play depuis 5 ans. Depuis ce temps, il a également le privilège de travailler avec de nombreuses organisations qui offrent des refuges à la jeunesse LGBT+ ainsi qu’aux membres de la communauté qu’il rencontre grâce à ses voyages. Sirius est à la fois organisateur de Communikink (un atelier fétichiste), formateur de l’état d’esprit Puppy, philanthrope pour les Sœurs de l’indulgence perpétuelle et coordinateur des Puppy Mosh. Friendly et coquin, c’est un Pup qui aime plusieurs pratiques fétichistes telles que : le bondage, l’éléctro, l’impact-play, le déni d’orgasme (edging) et jouer avec de la cire. S’il n’est pas en train de voyager à droite et à gauche dans le monde pour rencontrer de nouveaux puppies, on peut l’entendre aboyer partout à sa ville natale de Boston dans le Massachussett.

  • Comment es-tu devenu un puppy et pourquoi ?

A mes début dans la communauté fétichiste, j’ai rencontré quelqu’un qui pratiquait le « Pup Play », et après il est venu m’en parler. Il m’a donné sa propre définition et m’a expliqué ce qu’était le puppy play selon lui et tout ce qui signifiait l’état d’esprit puppy. Cet état d’esprit l’a aidé à se libérer de son angoisse émotionnelle et de ses inhibitions personnelles, ce qui en l’occurrence, lui a permis enfin de se sentir véritablement en sécurité et donc plus capable de s’engager dans la communauté. Il m’a aussi expliqué que les aspects sexuels et BDSM de sa personnalité se sont amélioré de manière significative en mode puppy. Il m’a laissé essayer son masque de puppy et tout de suite, mon puppy intérieur est né. J’ai découvert comment l’expérience vécue dans cet état d’esprit m’a donné plus confiance, retiré toutes mes inhibitions dans des contextes sociaux et m’a permis de vivre véritablement dans le moment présent. Le puppy play m’a également donné la liberté d’essayer de nouvelles pratiques dans le monde fétichiste et BDSM que j’avais du mal à accepter auparavant. Depuis et grâce à l’état d’esprit fourni par le puppy play je découvre de plus en plus de pratiques fétichistes que je n’aurais jamais pensé aimer.

  • Quelles sont les origines de ton nom de puppy et qui te l’a donné ?

 Je suis geek de la Science-fiction et astronome amateur. La constellation de Canis majoris contient l’étoile la plus brillante au nom de Sirius, ce qui est plus souvent connu sous le nom de « l’étoile de chien ». Donc, j’ai choisi ce nom pour moi-même puisque je n’ai pas de maitre.

  • Engagements civils et/ou bénévoles
Crédit photo : Bruce Harding Photography

Crédit photo : Bruce Harding Photography

A travers mes voyages, je travaille actuellement avec de nombreuses organisations qui offrent des refuges à la jeunesse LGBTQ+ et aux membres de la communauté. J’organise aussi Communikink (un atelier dédié au fétichisme), j’offre des classes régulières en tant que formateur sur l’état d’esprit puppy. Je suis également philanthrope pour les Sœurs de l’indulgence perpétuelle et coordinateur local d’un pup mosh.

  • Depuis que tu as gagné le titre d’International Puppy 2019, comment te sens-tu et est-ce que tu as des réflexions sur le processus d’élection ?

Je suis heureux d’avoir été choisi pour représenter la communauté puppy et j’attends avec impatience de rencontrer autant de puppies mondiaux que possible. Je vois ce titre comme l’occasion de créer des liens réels entre les puppies et en réduire des écarts qui pourraient exister.  La création de refuge en sécurité, inclusifs et ouverts sera mon objectif principal et je veux comprendre pourquoi quelques pratiques fétichistes conviennent à certaines communautés fétichistes mais pas pour d’autres et idéalement, comment réconcilier les deux.

Les participants viennent de petits concours internationaux. 20 participants de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de l’Australie se rassemblent pour y participer. En tant que participant, il y a un emploi du temps bien chargé. Après la rencontre avec les juges, le participant commence directement avec le concours. Des questions spontanées, des discours et une exposition dans le ring démarrent le concours. Juste après, c’est le mosh officiel dans lequel les juges observent tous les participants pendants qu’ils interagissent avec les autres puppies sur les tapis. Il n’y a pas de repos le deuxième jour non-plus car on commence par les interviews avec les juges. Le discours et le diner liminaire aident à maintenir l’énergie pour la dernière partie du concours. La deuxième partie amène de nouveaux discours avec des scènes de fantasme, qui sont tous magnifiques et plaisent aux spectateurs. Derrière la scène, un rapport fort et fraternel descend puisque tous les participants sentent la pression du week-end et ils se rapprochent tous afin de se soutenir. Quand je pense à tous les gens que j’ai rencontrés, à tous les nouveaux amis et les rapports avec les autres participants que j’ai lissés, je me sens comblé et fière de la communauté puppy que je représente. 

  • Est-ce tu aurais des conseils pour ceux/celles qui veulent devenir puppy ?
Crédit photo : Henry Falco

Crédit photo : Henry Falco

La pratique de Pup play est faite pour ceux/celles qui veulent découvrir les bénéfices de cet état d’esprit particulier. Si tu souffres d’angoisse, d’une mauvaise image de toi ou d’un manque d’amour-propre, de phobie sociale, de dépression ou même si tu as du mal à te situer dans le monde, je t’invite donc à découvrir l’état d’esprit puppy. Tu peux le faire toi-même ou avec quelqu’un en qui tu as confiance comme un autre puppy, un maitre ou même juste un ami. Trouver la capacité d’oublier le passé, ignorer le futur et exister simplement dans le Présent peut être un outil puissant pour t’aider à trouver l’endroit où tu te sens en sécurité, calme et à l’aise avec ton environnement.

  • Quels sont tes autres intérêts BDSM/fétichistes ?

J’intègre mon côté puppy dans tous les aspects de mon fétichisme afin de créer un état d’esprit sans appréhension. Ceci me permet d’avoir une meilleure expérience tout en remuant ma queue, qu’il s’agisse d’une scène de bondage, d’électro, d’impact, de déni d’orgasme, des jeux de feu ou de cire…ou même pendant que j’abois que je vois le facteur.

  • Y a-t-il un objet en particulier que tu associes à ton alter égo puppy qui est ton préféré et dans quelle mesure contribue-t-il à ton état d’esprit ?

Mon collier et ma médaille. Je les portes 24h/24h, 7/7j et ils sont des rappels constants de mon puppy intérieur. Quand je suis sur-stressé, ou si je passe une mauvaise journée, il me suffit de caresser ma médaille pour me calmer et me recentrer. Elle me permet de me concentrer pour entrer dans mon état d’esprit puppy ce qui me permet d’abandonner toutes mes appréhensions et mes angoisses. Les puppies n’ont pas besoin de matériel fétichiste, cependant, même juste un petit objet pas trop cher comme une médaille peut être une porte d’entrée dans l’état d’esprit puppy.

  • Quels sont tes objectifs en tant qu’International Puppy ?
Crédit Photo : Barka Xetal

Crédit Photo : Barka Xetal

Je suis toujours le plus heureux quand tout ce que je fais est au service de la communauté Puppy, notamment quand il s’agit de créer des refuges et de fournir des occasions où d’autres peuvent apprendre et se développer. Je veux que mon travail dans la communauté puppy grandisse. Je veux aider à clarifier pour ceux et celles qui ne comprennent pas, pourquoi le fétichisme de Pup et de maitre est si unique et je veux continuer à soutenir ceux et celles qui ont du mal à trouver leur place dans la communauté qui les entoure.

  • Un dernier mot pour les lecteurs ?

Il n’y a ni bonne ni mauvaise façon d’être puppy. Tu donnes ta propre définition de ce que c’est pour toi et tu peux décider comment l’utiliser dans ta vie. Certains le pratiquent pour contrôler le stress, l’angoisse et des problèmes liés à l’amour-propre afin de se sentir plus sécure pendant que d’autres le pratiquent seulement de manière fétichiste/BDSM/sexuelle. Ton pup et son caractère viennent de toi, et plus tu laisses jouer ton pup, plus tu comprendras son rôle dans ta vie quotidienne, ce qui t’aidera à devenir de plus en plus toi-même. Donc, va aboyer et laisse jouer ton côté puppy !

 

Interview : Henry Falco

Photos : Bruce Harding Photography, Henry Falco & Barka Xetal

Share This Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :