Share This Post

Interview

Interview : Oréo Xetal – Mister Puppy France 2019

Interview : Oréo Xetal – Mister Puppy France 2019

Woof Oréo,

Toutes nos félicitations pour ton élection au titre « Mister Puppy France 2019»,

Woof, merci beaucoup. Merci surtout à ceux qui m’ont soutenu, conseillé et encouragé pendant la campagne jusqu’au jour de l’élection, à tous les partenaires et aux organisateurs de ce très bel événement.

  • Peux-tu te présenter aux lecteurs du site ?

Je m’appelle Oréo Xetal, je suis un Puppy Paris’chien de 37ans chef d’entreprise et militant chez les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence au Couvent de Paris.

  • Comment es-tu devenu un Puppy et pourquoi ?

J’ai régulièrement croisé des Puppies en fréquentant les Prides et la Folsom de Berlin. Ils m’ont toujours attirés mais je n’avais jamais passé le cap de m’y intéresser vraiment. Petit à petit mon cheminement chez les Sœurs pour devenir Garde Cuisses m’a permis d’assumer mes envies et notamment mon penchant pour le fétichisme et certaines pratiques BDSM. Après avoir pris beaucoup d’information sur le Puppy Play, j’ai eu la chance de parler avec un Puppy adorable sur Grindr. Il a partagé avec moi sa passion, il m’a accompagné dans la découverte de celle-ci. Oréo était né.

Je suis devenu Puppy car cela me permettait de m’échapper, le lâcher prise que permet le Puppy Play est quelque chose de fantastique, quand l’esprit se met en mode Pup c’est une véritable libération, un moment de détente qui permet de jouer sans se poser toutes les barrières « humaines » et en oubliant les petits tracats du quotidien. Le Puppy Play m’a aussi aidé à m’affirmer et à prendre encore plus confiance en moi et ça se fut une véritable surprise car à la base je ne pensais pas en avoir besoin. Enfin il m’a permis de faire de fabuleuses et nombreuses rencontres qui ont littéralement transformées ma vie. Avec tout ça je pense être le Moi que j’ai vraiment envie d’être aujourd’hui.

  • D’où vient ton nom et qui te l’a donné ?

Je me suis moi-même nommé car à l’époque je n’avais pas de Maître, d’ailleurs j’aurai eu du mal à me faire imposer mon nom. Je voulais un nom court et je me suis rappelé que pour les chiots il y avait une lettre chaque année avec des listes de noms. Ma couleur fétiche était déjà le bleu, j’ai sauté sur internet, j’ai scrollé et OREO m’a sauté aux yeux comme une évidence : un beau paquet bleu, noir et blanc (3 couleurs du hanky code qui me vont très bien), c’est mignon, c’est bon, c’est gourmand. Il ne m’en a pas fallu plus pour faire mon choix.

  • As-tu un handler si oui peux-tu nous le présenter ?

Oui, j’ai fait une merveilleuse rencontre il y a plusieurs mois sur les réseaux sociaux et après de nombreux échanges Barka Xetal est devenu mon Handler. Il a la particularité d’avoir débuté comme Handler avant d’être devenu Puppy. Il a aujourd’hui à la fois la position d’Handler de la famille Xetal mais aussi la place de « Super » Alpha quand le Puppy en lui ressort. Nous avons une affection énorme l’un envers l’autres, il est aimant, câlin, taquin, drôle, chahuteur mais aussi terriblement sexy. En plus de tout ça il est énormément engagé pour la communauté Puppy mais aussi pour la communauté LGBT+ en générale. Bref c’est mon Handler et je l’aime.

  • Comment vis tu ta vie de Puppy au quotidien ?

Comme je vous l’ai dit le Puppy Play a transformé ma vie, aujourd’hui Oreo fait partie intégrante de Matthieu et y occupe une place très importante, à tel point qu’une grande partie de ma famille et de mes amis sont au courant. J’estime que mon état d’esprit Puppy est toujours plus ou moins présent dans mon quotidien maintenant, ça me fait un bien fou. De plus ma vie privé a elle aussi considérablement évoluée et j’ai la chance de pouvoir pratiquer le Puppy Play aussi souvent que je le souhaite avec mon Handler, ma meute mais aussi avec mes cop’chiens.

  • Quel sont tes engagements passés et actuels dans la communauté LGBTQ+?

J’ai débuté le Puppy Play « publiquement » avec une drag aux Gay Games de Paris l’année dernière. Ca m’a tellement plus que j’ai continué à sortir le Puppy Play de la communauté fétiche et LGBT. Je continue à m’impliquer le plus possible pour la communauté en étant présent aux différents évènements à Paris, en Province et à l’étranger. Je fais aussi mon maximum pour rester disponible et accessible pour mes Cop’Chiens. En plus de ça je tente de ne pas perdre de vue mon rôle de Garde Cuisses au Couvent de Paris à travers les actions avec les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence.

  • Quels sont tes sentiments d’avoir obtenu le titre de Mister Puppy France 2019 ?

Arooooo, dès le début je me suis super amusé pendant ma candidature, ma campagne et le jour de l’élection. Comme le premier challenge était réussi, j’étais heureux. Je suis fier d’avoir eu autant de soutien et d’avoir convaincu les jurys et le public. Maintenant je me sens responsable de ce que je vais faire de mon mandat et de cette confiance que beaucoup m’ont donnés.

  • Comment s’est déroulé le processus de cette élection pour toi ?

Ce fut un processus assez long en réalité car tout a commencé par une suggestion ou un pourquoi pas, nous étions en octobre 2018. Ensuite il y a la réflexion, les enjeux, les doutes mais tout ça a vite été balayé par l’excitation et l’amusement de la candidature officielle. Et puis comme je suis joueur, j’ai souhaité mener une véritable campagne électorale, j’ai interrogé les futurs « électeurs » afin de construire un projet, mais aussi leur permettre de me mieux connaître : vidéos, photos, évènements, interview et pour finir un meeting live sur Facebook. Après quelques répétitions de mon show, j’étais vraiment prêt à affronter le grand jour.

Le samedi 25 mai était là, franchement cette journée pleine d’émotions restera dans ma tête, grâce à l’interaction avec les amis, le public et le jury. Une journée durant laquelle je me suis profondément amusé car tout s’est fait très naturellement. D’ailleurs un gros merci à l’organisation qui s’est plié en 92 pour ça.

  • Quelles sont tes projets en tant que Mister Puppy France 2019 ?

J’en ai vraiment plein derrière les oreilles, mais le principal est la mise en place d’un événement Puppy facilement duplicable dans les différentes villes françaises. L’idée, est de s’appuyer sur les différents acteurs communautaires déjà implantés localement (fétiches, lgbt+, militants, drags …) afin d’organiser quelque chose qui permettrait à la fois de faire découvrir le Puppy Play et aussi aux cop’chiens de venir s’amuser et se rencontrer dans des endroits à proximité de chez eux. Un autre projet, que je viens aussi de lancer, est une cagnotte en ligne (que vous pouvez d’ailleurs trouver ici), le principe est de récolter des dons tout au long de mon mandat, cet argent sera reversé le jour de l’élection de mon successeur à un organisme qui œuvre pour notre communauté. Et bien entendu de la VISIBILITÉ, alors beaucoup de Pride, de sortie, de l’amusement et des rencontres sont à venir en France comme à l’étranger.

  • Aurais-tu des conseils pour les personnes qui souhaiteraient devenir Puppy ?

Mon premier conseil est de venir nous parler et nous rencontrer. Nous sommes une communauté ouverte et accessible, alors il ne faut pas hésiter quel que soit ton âge, ton genre ou ta sexualité tu trouveras dans la communauté Puppy quelqu’un qui pourra te conseiller et répondre à tes questions. En France il existe 2 principaux groupes vers lesquels tu peux t’orienter il s’agit de Puppy Play France et de Pup&Co que tu retrouveras facilement sur Facebook, et sinon n’hésites pas à me contacter directement cela fait aussi parti de mon rôle de Mister et j’adore ça en plus.

Mon second conseil est : ne te prends pas la tête on est là tout d’abord pour nous amuser, lâcher prise et pour se faire plaisir. Je pense que ce conseil est tout aussi bien valable pour un futur Puppy que pour tous les membres de notre communauté, c’est là base du Puppy Play et il ne faut jamais l’oublier.

  • As-tu un dernier message pour les lecteurs du site ?

Alors oui car comme vous avez pu le constater je suis plutôt de genre bavard. Vous qui découvrez peut-être le Puppy Play par le biais de cet article, tout d’abord merci de l’avoir lu jusqu’au bout, mais surtout :

Que ce soit un Puppy, une Drag, un mec en cuir, une domina ou tout simplement quelqu’un qui prend du plaisir en s’assumant autrement, avant de le juger ou parfois pire, commencez tout d’abord par tenter de le connaître ou de le comprendre, soit en lui  parlant directement ou par exemple en vous renseignant sur sa communauté.

Une cargaison de léchouilles pour vous tous et si on se croise n’hésitez pas à venir mes faire des câlins et des caresses, j’adore toujours autant ça.

Pour me contacter :

N’hésitez pas.

 

Share This Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :